Toute l'actualité sur la Bosnie-Herzégovine

Accueil > Dossiers > Le siège de Sarajevo > Sarajevo entre dette, devoir de mémoire, et émancipation

Sarajevo entre dette, devoir de mémoire, et émancipation

vendredi 6 avril 2012 par BH Info   Partagez sur FacebookTwittez cette information

Sarajevo... Comment étreindre la multiplicité du passé-présent de cette ville entre Orient et Occident, à la fois lumineuse et resplendissante, sombre et sévère ? Quatre siècles de domination ottomane, quelques décennies de monarchie habsbourgeoise avant un destin yougoslave, d’abord royaliste puis titiste. L’espoir d’un « socialisme à visage humain » prend abruptement fin en 1991. Le 6 avril 1992 commence plus long siège de l’histoire moderne : 1 395 jours.

Cet article est réservé aux abonnés

Vous n'êtes pas abonné(e) ?

Abonnez-vous

Vous êtes abonné(e) ? Identifiez-vous