Toute l'actualité sur la Bosnie-Herzégovine

Accueil > Tourisme > Où aller ? > Châteaux et Stèles > Srebrenik, un site exceptionnel, une histoire séculaire

Srebrenik, un site exceptionnel, une histoire séculaire

par BH Info   Partagez sur FacebookTwittez cette information

Au nord de Tuzla, venez découvrir le château-fort de Srebrenik, la Gradina, une forteresse médiévale impressionnante construite il y a 7 siècles sur un rocher vertigineux qui domine la vaste vallée de la rivière Tinja. En arpentant les remparts de la Gradina, vous marcherez sur les traces du roi Stjepan II Kotromanic et profiter d'un panorama féerique.

La forteresse de Srebrenik, qui se trouve à une centaine de kilomètres de Sarajevo, est l’une des mieux conservée et des plus anciennes de Bosnie-Herzégovine.

On ne connaît pas avec précision la date de sa construction mais on trouve la première mention écrite de la vieille ville de Srebrenik en 1333 dans une charte signée entre le roi Stjepan II Kotromanic et la République de Dubrovnik par lequel le puissant roi bosnien cède Ston et Peljesac pour permettre l’ouverture des routes commerciales.

A cette époque, Srebrenik est en effet la capitale médiévale de la Bosnie dont les frontières s’étendent jusque Zadar, Knin et Herceg Novi et le lieu de résidence de la famille royale, jusqu’à la mort du roi en 1353.

Perchée sur son rocher, surplombant de 50 à 70 mètre la ville de Srebrenik, le château-fort de Gradina est par sa position particulièrement difficile d’accès. Grâce à ce positionnement et son emplacement géographique, Srebrenik a, durant son histoire, joué un rôle stratégique très important dans la défense de la Bosnie, contre l’invasion hongroise et ottomane.

Srebrenik est en effet une cible fréquente d’attaques de l’armée hongroise menée par le roi Ludvig I le Grand avec l’objectif de détruire les hérétiques bogomiles. En 1464, le roi de Hongrie Mathias Korvin réussit à conquérir Srebrenik avec son armée, il y forme la banate de Srebrenica, régie selon des principes militaires et dirigée par le Croate Nikola Iločki. Les Ottomans s’emparent de la ville entre 1512 et 1521 et la forteresse, à l’intérieur de ses remparts, se dote à cette époque d’une mosquée qui perdura jusqu’au 19. siècle. Après le départ des Ottomans, Srebrenik perdra son importance stratégique.

Guide pratique

Tourisme Manifestation Pratique
Tuzla Tourisme Dani povelje (février) Où dormir ?
Agences Tourisme Colonie d’artistes Majevica (juin)
Srebrenik, otvoreni grad umjetnosti (août)

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.