Toute l'actualité sur la Bosnie-Herzégovine

Accueil > Interview-Portrait > Philippe Simon : Oublier Sarajevo en 92-95, c’est La faute de (...)

Philippe Simon : Oublier Sarajevo en 92-95, c’est La faute de l’Histoire

samedi 15 mars 2014 par Zehra Sikias   Partagez sur FacebookTwittez cette information

Dix-sept ans après avoir quitté Sarajevo, Philippe Simon décide à écrire un livre émouvant sur Sarajevo, « Les Éclats de la Guerre. Chroniques de la peur, du journalisme et des fantômes », publié aux éditions François Bourin.

Cet article est réservé aux abonnés

Vous n'êtes pas abonné(e) ?

Abonnez-vous

Vous êtes abonné(e) ? Identifiez-vous

Actualisé le 19/10/2017 Connexion S'abonner Boutique en ligne BIH
Suivez-nous Flux RSS Abonnement newsletter Suivez nos tweets Suivez-nous sur Facebook

Agenda

Idées

Kulin Ban s’invite au débat des intellectuels de Bosnie

Un peu par hasard, en septembre dernier, je découvre le débat autour du 828e anniversaire de la Charte de Kulin Ban. L'information, je la découvre dans un entrefilet du journal Oslobodjenje que je suis en train de feuilleter sur une terrasse située (...)