Toute l'actualité sur la Bosnie-Herzégovine

Accueil > Interview-Portrait > Philippe Simon : Oublier Sarajevo en 92-95, c’est La faute de (...)

Philippe Simon : Oublier Sarajevo en 92-95, c’est La faute de l’Histoire

samedi 15 mars 2014 par Zehra Sikias   Partagez sur FacebookTwittez cette information

Dix-sept ans après avoir quitté Sarajevo, Philippe Simon décide à écrire un livre émouvant sur Sarajevo, « Les Éclats de la Guerre. Chroniques de la peur, du journalisme et des fantômes », publié aux éditions François Bourin.

Cet article est réservé aux abonnés

Vous n'êtes pas abonné(e) ?

Abonnez-vous

Vous êtes abonné(e) ? Identifiez-vous