Toute l'actualité sur la Bosnie-Herzégovine

Accueil > Tourisme > Où aller ? > Villes et Villages > Mostar, ville pont

Mostar, ville pont

par BH Info   Partagez sur FacebookTwittez cette information

Mostar, la capitale de l'Herzégovine enchante le visiteur par la beauté de son célèbre pont, construit au 15e siècle sur la Neretva qui, par sa couleur vert émeraude, contraste majestueusement la blancheur des pierres de la Vieille ville.

Bâtie au 15e siècle, la deuxième ville du pays est située à seulement 50 km de la côte Adriatique. Son célèbre pont, inscrit sur la liste du patrimoine mondiale de l’UNESCO, est le coeur même de son histoire, il a même donné son nom à la ville puisque Mostar ne signifie rien d’autre que le passeur du pont. Exceptionnelle par ses habitations ottomanes et monuments réunis dans un urbanisme harmonieux, à la fois méditerranéen et oriental, la ville s’est développée au fil des siècles mais elle a su conserver de nos jours son cachet médiéval. Elle est célèbre pour sa douceur de vivre et son climat méditerranéen, ce qui fait d’elle le site le plus touristique du pays. Situé sur les bords de la Neretva, la verte émeraude, entre les hauteurs du Hum et le massif dénudé de Velez, Mostar révèle une occupation humaine dès la préhistoire, comme en témoignent les enceintes fortifiées et les nécropoles.


Mostar | ©bhinfo

Les Romains, ayant conscience des possibilités stratégiques et commerciales de ce passage s’établissent sous la ville actuelle de Mostar. A la fin de l’Antiquité, des basiliques chrétiennes sont édifiées et cette présence chrétienne sera permanente et active encore au Moyen Âge. La ville se trouvant sur la route commerciale entre l’Adriatique et les riches régions minières du centre de la Bosnie, Mostar se développe au Moyen-Age et pendant le période ottomane devient même le principal partenaire économique de Dubrovnik. La ville fut également le siège d’un kadiluk (district avec un juge régional) et la première ville du sandjak de l’Herzégovine, avant de devenir le centre du gouvernement ottoman.

Dès 1475, un premier quartier musulman (dit « mahala »), avec mosquées et bains, s’établit au bord de la rivière Neretva. A partir de 1767, Mostar cosmopolite, est aussi le siège du métropolite orthodoxe et en 1847, il devient aussi le siège de l’évêché catholique. En 1878, Mostar, comme le reste de la Bosnie-Herzégovine, passe sous administration austro-hongroise ce qui a permis à la ville de connaître un nouvel essor économique et urbain. Après 1918, Mostar fait partie du nouveau Royaume des Serbes, des Croates et des Slovènes, la future Yougoslavie.

A visiter

Stari Most Le vieux Pont est l’emblème de la ville, un joyau de l’architecture en Europe de l’époque. Construit entre 1557 et 1566 sous le gouvernement de Karadjoz-Beg par l’architecte Mimar Hajrudin, élève de Sinan, le plus célèbre architecte ottoman du 16e siècle, le pont, flanqué de deux tours fortifiées Halebija et Tara, est spectaculaire car il n’a qu’une seule arche en dos d’âne. Il a une ouverture de 27 m, 4 m de largeur et 30m de longueur tandis que sa hauteur est de 20m par rapport au niveau de la Neretva. Le pont fut détruit en 1993 mais sa reconstruction, à l’identique - avec les nombreuses pierres d’origine et selon la technique ottomane d’époque, s’est terminée en 2004 et il est désormais classé sur la liste du Patrimoine mondiale de l’UNESCO. Le pont accueille chaque année le traditionnel championnat de plongeon dont le local est la maisonnette Cardak située à la sortie occidentale du Vieux Pont.


Mostar | ©bhinfo

Résidence Muslibegovic. Ce monument national est également un hôtel de luxe. Il s’agit d’une des plus belles demeures ottomanes du 18e siècle.

Pont Kriva Cuprija Le plus ancien pont de Mostar construit par l’architecte Cejvan Ketoda en 1558. On pense que ce pont sur la Radobolja est construit pour faire des essais avant le chantier sur le Vieux Pont.

Mosquée Koski Mehmed Pacha Au bord de la Neretva, cette belle mosquée de 1617 est de forme carré et dotée d’une agréable cour et d’une fontaine aux ablutions entourée de 6 colonnes de pierre. Le visiteur peut également monter en haut du minaret et admirer la vue sur la vallée de la Neretva.

Kujundziluk le vieux bazar où on peut trouver des souvenirs et des artisanats.

Mosquée de Karadjoz Bey La plus grande mosquée de toute la région d’Herzégovine, construite en 1557 selon les dessins de Mimar Sinan, le célèbre architecte ottoman.

Résidence Biscevic Une des plus belles maisons ottomanes construite en 1635.

Gradska Banja De magnifiques bains construits en 1914 sous la domination austro-hongroise sont à visiter et à essayer, puisqu’ils sont toujours en activité.


Kriva cuprija | ©bhinfo

Maison Corovic Une maison dalmate en pierre datant de 1874. Le grand poète Aleksa Santic y a vécu.

Couvent franciscain Datant de 1847 lorsque Mostar est devenu le siège de l’évêché catholique. Le couvent renferme 50.000 livres rares et une collection de peintres italiens du 16e et 17e siècle.

Cimetière juif Plus de 300 tombeaux.

Dans les environs

Rujiste A 10km de Mostar vers Sarajevo, à 1050 km d’altitude, entre Prenj et Velez, une petite station de montagne

Dreznica A 25 km de Mostar. Un village typique de montagne bosnienne. Autour du village, de belles balades et de belles baignades dans la Drezanka, un affluent de la Neretva. La rivière regorge de truites. A 14 km plus haut, à Gornja Dreznica, les paysages sont grandioses.

Velez le massif typique de la région d’Herzégovine, dénudé, karstique, à la végétation méditerranéenne. A Nevesinje, on est entouré des rivières sauvages et des hauts plateaux, idéales pour de longues balades. Dans le village de Podvelezje, à 700 mètres d’altitude, on peut admirer des vues panoramiques spectaculaires.


La Neretva | ©bhinfo

Medjugorje, le sanctuaire de la Vierge En 1981, la Vierge Marie apparaît aux 6 enfants de la paroisse. Depuis 20 millions de pélerins se sont rendus à Medjugorje.

Blagaj A 14 km de Mostar, le village a été fondé par une tribu illyrienne au 3e siècle avant JC. Le village est ensuite transformé en château féodal par la famille Kosaca, habité jusqu’en 1835. Mais le village est surtout connu pour la magnifique source de la rivière Buna, qui surgit de la roche dans une grotte du néolithique, si puissante et si impressionnante qu’un sultan ottoman décida d’y ériger une tekia au 15e siècle. Il s’agit d’une maison des derviches hurleurs richement décorée à visiter absolument

Guide Pratique

Sport/Loisirs Manifestation Tourisme Dormir/Sortir
Randonnée/Sports extrêmes Festival d’Ete (juillet) Offices Tourisme Mostar/Où dormir ?
Chasse/Pêche Mostar Bleus Festival (juillet) Agences Tourisme Mostar Restaurants
La Route des Vins Festival de Mélodie (avril)
Rafting Foire internationale (avril)

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.