Toute l'actualité sur la Bosnie-Herzégovine

Accueil > Justice > Crime de guerre à Foca : Zuhra Kovac témoigne

Crime de guerre à Foca : Zuhra Kovac témoigne

samedi 18 décembre 2010 par Zehra Sikias   Partagez sur FacebookTwittez cette information

La famille Kovac, originaire de Foca, poursuit Radovan Karadzic, Ratko Mladic et Biljana Plavsic devant la justice française et réclame 1 million d’euros pour le préjudice et les humiliations subis. Témoignage de Zuhra Kovac.

JPEG - 41.8 ko
Zuhra Kovac

Ma famille a subi des choses atroces à Foca, j’ai du mal à en parler. Nous avons sauvé nos vies in extremis, j’ai marché 9 jours et nuits dans les montagnes avec mes deux enfants de 3 et 6 ans pour rejoindre le territoire bosniaque. Et pourtant, celui qui a été directement impliqué dans ce qui nous est arrivé, et qui a personnellement tué 15 personnes en 1992, notre premier voisin serbe Ratko Mastilovic, est encore en liberté, personne en BH ne se soucie de l’arrêter et de le mettre en prison.

La justice internationale, quant à elle, n’est pas assez sévère. Je me suis décidée de lancer la procédure lorsque j’ai vu que Biljana Plavsic a été condamnée à la Haye à seulement 11 ans de prison. Le TPIY accepte des arrangements avec les pires criminels de guerre et parfois, quand je regarde les procès à la télévision, j’ai l’impression que ce sont eux, les criminels, qui dirigent la justice. C’est très révoltant.

C’est pourquoi je mise beaucoup d’espoir dans la justice française. Grâce à elle, j’espère que tout le monde saura ce que le peuple bosniaque a subi et que les criminels payeront le juste prix pour cela.

par Zehra Sikias

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.