Toute l'actualité sur la Bosnie-Herzégovine

Accueil > Tourisme > Où aller ? > Châteaux et Stèles > Vranduk, la porte de la Bosnie

Vranduk, la porte de la Bosnie

par BH Info   Partagez sur FacebookTwittez cette information

A 10 km de la ville de Zenica, dans la Bosnie Centrale, la petite citadelle fortifiée de Vranduk domine la belle vallée de la rivière Bosna.

Construit sur un rocher au 14 siècle, sur une route stratégique, Vranduk est considérée au Moyen-Âge comme la porte de la Bosnie. Mentionné pour la première fois le 10 mars 1410 dans un document rédigé par les citoyens de Dubrovnik, cette citadelle a été à cette époque l’une des cités royales, au même titre que Srebrenik, Bobovac ou encore Kraljeva Sutjeska. Ce fut le lieu où se déroulait de nombreux évènements importants de la vie politique, diplomatique, sociale et religieuse de l’Etat bosnien médiéval. Les bans et les rois de Bosnie résidaient à Vranduk, c’est ici qu’ils recevaient leurs invités de marques, les délégations étrangères et les représentants de la République de Dubrovnik, qu’ils signaient les chartes, négociaient les accords commerciaux, adoptaient les lois... C’était l’âge d’or de Vranduk.

Au XVe siècle, Vranduk se développe considérablement. Le roi Tomas renforce les remparts, remodèle le fort et fonde, dans l’enceinte des murs, Vranduk ville : Sotto Vranduch. Assiégée plusieurs fois par les Ottomans, Vranduk tombe finalement en 1463 et devient une fortification militaire stratégique. Au début du XVIIIe siècle, le prince autrichien Eugène de Savoie, réalisant la difficulté de conquérir Vranduk, décide de le contourner lors de ses conquêtes en Bosnie qui ont laissé de nombreuses cités en état de destruction totale, impitoyablement brûlées. Au XIXe siècle, Vranduk est utilisé comme une prison pour les opposants politique de l’administration ottomane, une période tristement célèbre de l’histoire de la citadelle... La domination ottomane qui a duré plusieurs siècle a laissé jusqu’à nos jours, de nombreuses traces comme la mosquée du sultan Mehmed al-Fatih et la fontaine.

Les troupes autrichiennes prennent Vranduk en 1878. C’est la fin d’une époque tumultueuse pour la citadelle qui perdra rapidement sa place militaire stratégique, car dès 1890 l’Autriche-Hongrie retire ses garnisons de Vranduk. Depuis cette date, la forteresse est abandonnée. Toutefois, restaurée il y a une dizaine d’année, la citadelle est aujourd’hui en très bon état. Pour les visiteurs, passionnés de l’Histoire du Moyen Âge, Vranduk est particulièrement intéressant car malgré le temps et les différentes modifications, la citadelle a gardé sa forme originelle à quelque détails près, comme la tour qui au Moyen-Âge fut un peu plus élevée. Lors d’une fouille archéologique entreprise en 1968, on a retrouvé ici de nombreuses pièces intéressantes datant du Moyen-Âge et du période ottoman, tel que les vaisselles, les bijoux, l’argent et les outils. Aujourd’hui, ces pièces sont exposées au Musée de Zenica.


Guide pratique

TourismePratique
Zenica Tourisme Où dormir ?
Agences Tourisme

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.