Toute l'actualité sur la Bosnie-Herzégovine

Accueil > A la une > Srebrenica à la Mostra de Venise : Quo Vadis Aida ?

Srebrenica à la Mostra de Venise : Quo Vadis Aida ?

jeudi 10 septembre 2020 par BH Info   Partagez sur FacebookTwittez cette information

Le film de la réalisatrice bosnienne Jasmila Zbanic Quo vadis, Aida ? présenté en compétition à la Mostra de Venise, livre un nouveau témoignage poignant sur le drame de Srebrenica.

Dévoilé en début du festival, le film a ému le public et reçu de très bonnes critiques.

Après Sarajevo et Visegrad, Jasmila Sbanic, Ours d’Or à la Berlinale 2006 pour Sarajevo, mon amour,} s’attaque à un autre épisode difficile de la guerre 1992-1995 en Bosnie-Herzégovine, celui du génocide de Srebrenica.

L’histoire se focalise sur Aida, une Bosniaque employée en tant qu’interprète à la base de l’ONU à Potocari au moment de la prise de l’enclave par les Serbes. Des milliers de civils s’y réfugient espérant échapper au pire chez les Casques bleus qui sont censés garantir la sécurité de cette zone protégée.

Comme toutes les femmes de Srebrenica, Aida, jouée par Jasna Djuricic, est à la recherche de ses trois hommes, deux fils et un mari, pour essayer de les sauver avant qu’ils ne soient arrêtés et tués par les militaires serbes. Sans y parvenir.

L’histoire du film s’inspire de celle de Hasan Nuhanovic, ancien interprète de l’ONU à Srebrenica, qui accuse les Casques bleus d’avoir livré, sans résistance, deux membres de sa famille aux forces serbes de Bosnie venus se réfugier à la base militaire du bataillon néerlandais de l’ONU, son frère Ibro et son père Muhamed Nuhanovic.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.