Toute l'actualité sur la Bosnie-Herzégovine

Accueil > Boutique en ligne > Livres > Si c’était un spectacle... | Almir Imsirević

Si c’était un spectacle... | Almir Imsirević

  Partagez sur FacebookTwittez cette information

Si c’était un spectacle, Le Diable des Balkans, Le Cirque Inferno

Acheter
Livre d’Almir Imsirević

Prix : 15,00 EUR
(Frais d’envoi inclus)
Editions l’Espace d’un instant
(Sarajevo 1997-2001)
Nombre de pages : 208
ISBN 2-915037-12-4

Avec humour et dérision, l’évènement disséqué prend forme : Sarajevo assiégée, un tramway qui descend la « Sniper Alley », un tireur embusqué, un jeune homme qui meurt…

Si c’était un spectacle... (2 comédiennes et 2 comédiens) est un jeu d’écriture en clin d’oeil à Raymond Queneau. Avec humour et dérision, l’événement disséqué prend forme : Sarajevo assiégée, un tramway qui descend la « Sniper Alley », un tireur embusqué, un jeune homme qui meurt…

En douze tableaux intitulés « hontes », Le Diable des Balkans (2 comédiennes et 10 comédiens) nous plonge dans la vie du héros Jakob, inspirée du Slovène Vitomil Župan, partisan puis écrivain. Du maquis jusqu’à la tombe de Tito, en passant par la prison et l’infirmerie, on le voit régler ses comptes avec les autorités yougoslaves.

Le Cirque Inferno (2 comédiennes et 5 comédiens), commande de l’Auberge de l’Europe, fait pour sa part référence à Shakespeare. La pièce, farcie de citations et d’autant de parodies, se déroule dans un climat burlesque : un clown, dans le public, interrompt à tout moment la représentation.

Traduit du bosnien par Mireille Robin, préface de Sava Andjelković, avec le concours du Centre national du Livre et de la Maison Antoine-Vitez (2004).


Almir Imširević est né en 1971 en Bosnie-Herzégovine. Auteur dramatique, scénariste, nouvelliste, auteur de critiques et d’essais sur le théâtre, il enseigne actuellement au Conservatoire de Sarajevo. Ses textes ont reçu de nombreuses distinctions, dont le prix de la critique du MESS, et ont notamment été présentés au Festival Act’in de Luxembourg, au Festival d’Avignon, à Paris lors de « Balkanisation générale » et au Studio-Théâtre de la Comédie-Française par Michel Bataillon.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.