Toute l'actualité sur la Bosnie-Herzégovine

Accueil > Dossiers > Prijedor 1992, un génocide oublié > Lettre ouverte au Maire de Prijedor

Lettre ouverte au Maire de Prijedor

mercredi 30 mai 2012 par BH Info  |  4 Partagez sur FacebookTwittez cette information

Les autorités locales (serbes) de Prijedor empêchent les familles des victimes de commémorer les disparues et les évènements tragiques de 1992. En réponse à cette attitude, une campagne mondiale est initiée à Prijedor appelée ’Journée mondiale du brassard blanc". En mai 1992, c’est ainsi que les autorités de Prijedor ont stigmatisé les non-Serbes, en les obligeant à porter un brassard blanc et en mettant un draps blanc sur leurs maisons, pour plus tard plus facilement les repérer, interner dans les camps ou déporter.

Cet article est réservé aux abonnés

Vous n'êtes pas abonné(e) ?

Abonnez-vous

Vous êtes abonné(e) ? Identifiez-vous