Toute l'actualité sur la Bosnie-Herzégovine

Accueil > Interview-Portrait > Nicolas Moll : Un Mémorial évoque des questions qu’on n’a pas envie de se (...)

Nicolas Moll : Un Mémorial évoque des questions qu’on n’a pas envie de se poser

vendredi 18 février 2011 par Zehra Sikias   Partagez sur FacebookTwittez cette information

Pourquoi le travail de mémoire est si complexe et douloureux ? Est-ce que l’Allemagne et la France sont de bons exemples à suivre pour la BH ? Pourquoi tout n’est pas si noir en Bosnie-Herzégovine malgré de nombreuses obstructions de touts parts ? Entretien pour BH Info avec le Franco-Allemand Nicolas Moll, historien et consultant free-lance pour le Centre André Malraux de Sarajevo notamment sur des projets dans le domaine du travail de mémoire et de la société civile et qui vient d’organiser un voyage d’étude à Dachau pour des associations bosniennes.

Cet article est réservé aux abonnés

Vous n'êtes pas abonné(e) ?

Abonnez-vous

Vous êtes abonné(e) ? Identifiez-vous

Actualisé le 27/03/2017 Connexion S'abonner Boutique en ligne BIH
Suivez-nous Flux RSS Abonnement newsletter Suivez nos tweets Suivez-nous sur Facebook

Agenda

Idées

L’engagement de la société civile en Bosnie-Herzégovine

Ivar Petterson Selon l’interprétation officielle imposée par les puissances occidentales et l’ONU, la guerre qui a eu lieu en Bosnie-Herzégovine entre 1992 et 1995 serait une « guerre civile interethnique ». Or cette version a été diffusée (...)