Toute l'actualité sur la Bosnie-Herzégovine

Accueil > Idées > Association Sarajevo > Les derniers développements de la crise politique en Bosnie-Herzégovine

Les derniers développements de la crise politique en Bosnie-Herzégovine

vendredi 1er avril 2011 par Association Sarajevo   Partagez sur FacebookTwittez cette information

Après avoir reçu à Belgrade Vladimir Poutine et célébré avec lui les liens indéfectibles unissant les peuples russe et serbe, le Président Boris Tadic est allé à Bruxelles pour consolider un autre pilier de sa politique étrangère, celui de l’intégration de la Serbie à l’Union européenne. La Russie pour l’amitié, l’Europe pour l’intérêt. L’objectif de Belgrade est d’obtenir avant la fin de l’année le statut de candidat à l’UE et l’ouverture concomitante des négociations en vue de l’adhésion. Sa prochaine visite à Paris, début avril, aura le même but. On ignore s’il soulèvera lui-même la question de la situation en Bosnie-Herzégovine mais il faut espérer que les autorités françaises le feront. La coopération régionale est en effet une condition clé de l’appartenance à l’UE, comme l’a rappelé Alain Juppé à l’issue de sa rencontre du 3 mars avec son collègue serbe Vuk Jeremic en « soulignant la nécessité pour la Serbie de mener à bien le processus de réconciliation avec tous ses voisins ». On sait ce que les autorités serbes ont retenu de cette recommandation en faisant procéder à l’arrestation de Jovan Divjak, toujours assigné à résidence en Autriche.

Cet article est réservé aux abonnés

Vous n'êtes pas abonné(e) ?

Abonnez-vous

Vous êtes abonné(e) ? Identifiez-vous