Toute l'actualité sur la Bosnie-Herzégovine

Accueil > Culture > Livres > La mère de Léonard de Vinci, une Bogomile de Bosnie ?

La mère de Léonard de Vinci, une Bogomile de Bosnie ?

jeudi 7 novembre 2013 par Zdenka Brajkovic   Partagez sur FacebookTwittez cette information

On ne peut pas ne pas penser au « Da Vinci Code ». Dans son premier roman intitulé « La vérité vaincra », l’historien français Abel Arias s’attaque au mystère des origines du génie visionnaire de Florence, Léonard de Vinci. Qui est le vrai Léonard de Vinci ? Le simple fils illégitime de Piero da Vinci et d’une servante ? Bouleversant toutes les théories formulées depuis cinq cent ans sur le Maître, l’auteur affirme que cette servante n’était pas une femme locale mais une Bogomile de Bosnie. Tout dans la vie du plus grand artiste de la Renaissance s’expliquerait par elle, cette femme prénommée Caterina qu’il cherchait dans le visage de toutes les femmes. Entretien avec Abel Arias.

Cet article est réservé aux abonnés

Vous n'êtes pas abonné(e) ?

Abonnez-vous

Vous êtes abonné(e) ? Identifiez-vous