Toute l'actualité sur la Bosnie-Herzégovine

Accueil > Interview-Portrait > Jakob Finci : Fatigué de l’affaire Sejdic-Finci

Jakob Finci : Fatigué de l’affaire Sejdic-Finci

samedi 18 août 2012 par Zehra Sikias   Partagez sur FacebookTwittez cette information

Affaire Sejdic-Finci. Depuis 2009, faute de consensus politique, l’exécution de l’arrêt de la CEDH reste lettre morte bien qu’elle soit la condition sine qua non pour que la Bosnie continue d’avancer vers l’UE. Si elle est adoptée et acceptée par les juges de Strasbourg, la nouvelle proposition de réforme constitutionnelle pourrait bientôt relancer le dialogue mais dans le pays, la mesure proposée provoque de vives critiques de la société civile ainsi que des plaignants de l’affaire. Jakob Finci, président de la communauté juive de Bosnie-Herzégovine, nous explique pourquoi.

Cet article est réservé aux abonnés

Vous n'êtes pas abonné(e) ?

Abonnez-vous

Vous êtes abonné(e) ? Identifiez-vous