Toute l'actualité sur la Bosnie-Herzégovine

Accueil > Idées > Jean-François Daoulas > n°8. Florence Hartmann, sublime, forcément sublime...

n°8. Florence Hartmann, sublime, forcément sublime...

samedi 27 août 2011 par Jean-François Daoulas  |  2 Partagez sur FacebookTwittez cette information

Elle suggère notamment qu’on a écarté habilement les preuves de la responsabilité de la Serbie dans le massacre de Srebrenica. Si le génocide a bien été reconnu, les survivants n’ont plus aucun recours pour demander des dédommagements à l’état serbe. La question mérite d’être posée, les enjeux financiers mais aussi moraux sont colossaux.

Cet article est réservé aux abonnés

Vous n'êtes pas abonné(e) ?

Abonnez-vous

Vous êtes abonné(e) ? Identifiez-vous