Toute l'actualité sur la Bosnie-Herzégovine

Accueil > Culture > Livres > Célhia de Lavarène : « Les étoiles avaient déserté le ciel »

Célhia de Lavarène : « Les étoiles avaient déserté le ciel »

vendredi 10 mars 2017 par BH Info   Partagez sur FacebookTwittez cette information

Journaliste française spécialiste des Nations Unies, Célhia de Lavarène a parcouru les endroits les plus chauds de la planète dans le cadre des sept missions ponctuelles en tant que membre de l’ONU. A deux reprises, elle a été en Bosnie, à Srebrenica où elle a accompagné le retour des réfugiés bosniaques et à Sarajevo, en tant que responsable d’unité de lutte contre la traite des personnes aux fins sexuelles. Elle en est revenue profondément déçue et marquée par les difficultés dramatiques que ces pays traversent mais surtout par l’extrême hypocrisie de l’ONU. Son livre, époustouflant, est un voyage dans les coulisses des missions de la paix, ses dérives, ses non-sens, ses absurdités et parfois ses succès.

Cet article est réservé aux abonnés

Vous n'êtes pas abonné(e) ?

Abonnez-vous

Vous êtes abonné(e) ? Identifiez-vous

Actualisé le 18/04/2017 Connexion S'abonner Boutique en ligne BIH
Suivez-nous Flux RSS Abonnement newsletter Suivez nos tweets Suivez-nous sur Facebook

Agenda

Idées

25 ans après, il faut un nouveau plan pour la Bosnie

Il y a tout juste 25 ans éclatait la guerre en Bosnie. Il est temps d’envisager un Dayton II pour offrir un avenir à ce pays, écrivent Wolfgang Petritsch et Christophe Solioz 1