Toute l'actualité sur la Bosnie-Herzégovine

Accueil > A la une > Bernard Bajolet | Le soleil ne se lève plus à l’Est

Bernard Bajolet | Le soleil ne se lève plus à l’Est

jeudi 27 septembre 2018 par BH Info   Partagez sur FacebookTwittez cette information

Grand diplomate, ambassadeur puis patron de la DGSE, le service secret français, Bernard Bajolet nous fait entrer dans les coulisses de la politique étrangère de la France, de 1975 à 2013. Proche collaborateur des présidents Mitterrand, Chirac, Sarkozy et Hollande, il nous conduit sur tous les lieux de conflits : Syrie, Jordanie, Bosnie, Irak, Algérie, Afghanistan…

Bernard Bajolet entraine le lecteur dans les points chauds du globe où son parcours de diplomate l’a conduit. Il le fait assister à ses rencontres avec des personnages souvent fascinants, parfois sulfureux, lui fait entrevoir les coulisses des négociations de paix entre Israéliens et Palestiniens, l’introduit dans le bureau de quatre présidents français : Mitterrand, Chirac, Sarkozy et Hollande.

Voyage dans l’espace, voyage dans le temps : Bernard Bajolet ne livre pas seulement des souvenirs sur sa période diplomatique, de 1975 à 2013. Il les relie à l’Histoire plus ancienne, notamment lorsqu’elle donne des clés d’explication, et les rapproche des développements récents de l’actualité, qui trouvent en partie leur origine dans les évènements dont il a été le témoin. Il explique comment l’intervention des Etats-Unis en Irak en 2003 et leur gestion de l’après-guerre ont favorisé l’avènement de Daech.

Par le biais de la petite histoire qu’il a vécue, semée d’anecdotes souvent pittoresques, il fait entrer le lecteur dans la grande Histoire, et pose la question du rôle de la France et de l’Europe dans un monde dérégulé.

Né en 1949 en Lorraine, Bernard Bajolet, après Sciences Po Paris et l’ENA, choisit la diplomatie, qui le conduit à Alger (où il fait la connaissance de François Hollande, alors stagiaire de l’ENA), Rome et Damas. A partir de 1994, il enchaîne plusieurs postes d’ambassadeur : à Amman, Sarajevo, Bagdad, Alger et Kaboul. Il échappe à plusieurs tentatives d’assassinat en Irak, puis en Afghanistan. En 2008, Nicolas Sarkozy en fait le premier coordonnateur national du renseignement. En 2013, François Hollande le nomme à la tête de la DGSE, le service secret français, où il sera prolongé à plusieurs reprises jusqu’en mai 2017, date de ses 68 ans.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.