Toute l'actualité sur la Bosnie-Herzégovine

Accueil > Justice > Arrestation du général bosniaque Atif Dudakovic : Héros de la Résistance ou (...)

Arrestation du général bosniaque Atif Dudakovic : Héros de la Résistance ou criminel de guerre ?

lundi 30 avril 2018 par BH Info   Partagez sur FacebookTwittez cette information

Héros de la défense de Bihac durant le conflit 1992-95, le général bosniaque de l’Armée de Bosnie-Herzégovine Atif Dudakovic a été arrêté vendredi 27 avril, inculpé par la justice bosnienne pour des crimes de guerre, ainsi que onze autres anciens officiers.

JPEG - 49.4 ko
Atif Durakovic

Menée tôt le matin à Bihac par les forces de l’Agence nationale d’investigation et de protection, l’arrestation du général a suscité un tollé de protestations et une stupéfaction générale de l’opinion publique bosniaque qui ne conçoit pas qu’on puisse inculper un officier qui a mené une guerre de défense contre l’agression serbe.

A la tête du 5e corps de l’Armée de Bosnie-Herzégovine, l’ancien commandant Dudakovic est considéré en effet comme une légende, un immense héros de la résistance dans l’ancienne enclave de Bihac à l’ouest de la Bosnie-Herzégovine, touchée de plein fouet par les attaques des forces serbes de Bosnie et de Croatie ainsi que des partisans de Fikret Abdic, des Bosniaques qui combattaient l’Armée de Bosnie-Herzégovine soutenant l’autonomie de la province de Velika Kladusa.

Aujourd’hui, vingt-trois ans après les faits, la justice bosnienne soupçonne le général Atif Dudakovic d’avoir commis des crimes de guerre contre « plusieurs centaines de victimes, des civils et des militaires serbes », ainsi que « la population civile bosniaque », selon le parquet bosnien qui a mis à disposition des juges un dossier à charge de 8 000 pages dont plusieurs vidéos dans lesquelles on voit le commandant ordonner l’exécution des prisonniers serbes. (https://youtu.be/5hLgUH_60Fk)

Aujourd’hui âgé de 65 ans, le général bosniaque, originaire de la région de Bosanska Gradiska, se voit notamment reprocher des faits commis dans les municipalités de Petrovac, Bosanska Krupa et Sanski Most lors de l’opération Maestral menée du 8 au 17 septembre 1995 conjointement avec l’armée croate. Au cours de ces opérations, le 5e Corps de l’Armée bosnienne avait notamment réussi à libérer 120 km de territoire occupé par la Republika Srpska.

Avant de devenir le commandant de la défense de Bihac et le général de l’armée de Bosnie-Herzégovine, Atif Dudakovic était un officier de l’armée populaire yougoslave (JNA), diplômé de l’académie militaire yougoslave.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.